Fermer ×
Boutique 
flag_fr
 / Langue 
flag_fr
Français
English
Español
Deutsch
Italiano
Nederlands
Polski
Português
日本 ( Japanese )
Svenska

Nos boutiques francophones

Nuestras tiendas de habla hispana

Unsere deutschsprachigen Shops

Nuestras tiendas de habla italiana

Onze Nederlandstalige winkels

Nasze sklepy mówiące po polsku.

Nasze sklepy polskojęzyczne

私たちの日本語を話す店舗

Våra svensktalande butiker

Choisissez votre devise

Par Wunderlabel , 16/08/2023

Financer une start-up

Financer une start-up

Pour créer sa propre entreprise, il faut non seulement une idée commerciale innovante et un modèle d'entreprise solide, mais aussi des ressources financières suffisantes pour soutenir le démarrage et la croissance de l'entreprise. Il existe de nombreuses façons de financer une start-up et, ces dernières années, de nouvelles méthodes de financement se sont développées pour faciliter l'accès au capital. Des sources traditionnelles telles que les prêts bancaires et les investisseurs aux approches plus modernes telles que le crowdfunding et le capital-risque, il existe une variété d'options disponibles pour les entrepreneurs en herbe.

Quels sont les différents types de financement de la création d'entreprise ?

Les start-ups sont des entreprises innovantes et orientées vers la croissance qui sont souvent au début de leur activité et qui ont d'importants besoins de financement. La question du financement de départ est essentielle à leur réussite. Les entreprises en phase de démarrage peuvent répondre à leurs besoins financiers de plusieurs manières, qui présentent chacune des avantages et des inconvénients. Dans ce tour d'horizon, nous examinerons quelques-uns des moyens les plus courants de financer les projets de création d'entreprise et donnerons un bref aperçu de leur fonctionnement et de leur utilisation. Des fonds propres à la dette en passant par les sources de financement alternatives, il existe de nombreux moyens pour les startups de concrétiser leur projet d'entreprise.

Financer une start-up avec ses propres économies

Financer une start-up avec ses propres économies peut être une option de financement prometteuse pour les créateurs d'entreprise. Voici quelques-uns des avantages et des inconvénients de cette approche :

AVANTAGES:
1. Indépendance:
Les fondateurs conservent le contrôle total de leur entreprise car aucun investisseur extérieur n'acquiert d'actions.
2. Flexibilité: L'utilisation de leurs propres économies permet aux fondateurs de façonner leur start-up selon leurs propres idées et de prendre eux-mêmes les décisions stratégiques.
3. Processus de décision rapide: En l'absence d'investisseurs externes, il n'y a pas de longues négociations ou de processus d'approbation, ce qui accélère le processus de prise de décision.
4. Moins de dettes: Par rapport au financement par l'emprunt, il n'est pas nécessaire de contracter des prêts ou de payer des intérêts.

DÉSAVANTAGES:
1. Fonds limités:
L'épargne personnelle des fondateurs peut ne pas suffire à couvrir tous les besoins en capitaux de la start-up.
2. Risque financier: Les fondateurs supportent tous les risques financiers si l'entreprise ne connaît pas le succès escompté.
3. Retard de croissance: Comme la start-up peut ne pas disposer d'un capital suffisant, sa croissance peut être limitée.
4. Pas de réseaux externes: L'absence d'investisseurs externes signifie que la start-up ne peut pas bénéficier de leurs contacts et de leur expérience.

Financement d'une entreprise en phase de démarrage au moyen de prêts ou de crédits bancaires

Le financement des start-ups par des prêts ou des crédits bancaires peut être un bon moyen de lever des fonds pour l'entreprise. Voici quelques-uns des avantages et des inconvénients de cette méthode de financement :

AVANTAGES:
1. Accès à des capitaux plus importants:
Les prêts ou les crédits permettent aux jeunes entreprises de disposer de sommes plus importantes, qui peuvent être cruciales pour l'expansion de l'entreprise et le financement des coûts d'exploitation.
2. Conservation des actions de la société: Contrairement au financement en fonds propres, les fondateurs conservent leurs parts dans l'entreprise car les banques ne prennent pas de participation dans l'entreprise.
3. Taux d'intérêt potentiellement favorables: Avec une bonne cote de crédit, les entreprises en phase de démarrage peuvent bénéficier de taux d'intérêt bas, ce qui peut réduire le coût global du financement.
4. Conseils professionnels: Les banques offrent souvent des conseils financiers et un soutien en matière de planification financière, ce qui peut s'avérer précieux pour les fondateurs.

DÉSAVANTAGES:
1. Obligations de remboursement:
Les prêts et les crédits doivent être remboursés, que la start-up soit rentable ou non, ce qui peut entraîner des charges financières.
2. Dépendance à l'égard de la solvabilité: Les prêts dépendent de la solvabilité de l'entreprise et/ou des fondateurs, ce qui peut constituer un défi pour les jeunes entreprises qui n'ont pas d'antécédents commerciaux.
3. Flexibilité limitée: Les prêteurs peuvent imposer des conditions sur l'utilisation du capital, ce qui peut limiter la flexibilité de l'entreprise.
4. Risque de défaillance: Si la start-up n'est pas en mesure de payer ses dettes à temps, cela peut entraîner des pénalités élevées, des frais supplémentaires ou même l'insolvabilité.

Financer une start-up en cédant des actions

L'un des moyens les plus courants de financer une start-up consiste à offrir des parts de l'entreprise à des investisseurs extérieurs. Ce type de financement est appelé financement par actions et permet à l'entreprise de lever des fonds en offrant aux investisseurs des actions de l'entreprise. En échange de leur investissement, les investisseurs ont leur mot à dire et ont la possibilité de bénéficier des bénéfices futurs. Le financement par apport de fonds propres peut être intéressant pour les entreprises en phase de démarrage, car il leur permet de lever des sommes plus importantes sans avoir à s'endetter lourdement. Les investisseurs peuvent également apporter des ressources, une expérience et des réseaux précieux qui peuvent aider l'entreprise à se développer. Toutefois, les fondateurs doivent être conscients du fait que céder des parts signifie renoncer à un certain contrôle sur l'entreprise et partager les décisions commerciales avec les investisseurs.

Capital-risque

Le capital-risque est une forme de financement par actions dans laquelle des investisseurs institutionnels, également appelés capital-risqueurs, investissent dans de jeunes entreprises à forte croissance. Ces investisseurs apportent non seulement des ressources financières, mais aussi leur expertise, leur expérience et leurs contacts dans le secteur, afin d'aider la jeune entreprise à se développer et à réussir.

AVANTAGES:
1. Des capitaux plus importants:
Les investisseurs en capital-risque peuvent investir des sommes importantes, ce qui permet aux jeunes entreprises de concrétiser leurs idées commerciales ambitieuses et de se développer plus rapidement.
2. Expertise et soutien: Outre le financement, les investisseurs en capital-risque fournissent souvent des ressources et des conseils précieux en matière de stratégie d'entreprise, de gestion, de marketing et de recrutement.
3. Réseaux: Grâce à leurs contacts dans le secteur, les investisseurs en capital-risque peuvent fournir à la jeune entreprise des partenariats et des opportunités commerciales de grande valeur.
4. Partage des risques: En tant que financement en fonds propres, le risque pour la start-up est limité car il n'est pas nécessaire de rembourser le capital.

DÉSAVANTAGES:
1. Dilution des actions:
En contrepartie de l'investissement, les fondateurs cèdent des parts de l'entreprise et peuvent en perdre le contrôle.
2. Des attentes élevées: Les investisseurs en capital-risque attendent généralement des rendements élevés et une sortie sous la forme d'une introduction en bourse ou d'une vente de l'entreprise. La pression exercée pour répondre à ces attentes peut être stressante pour les jeunes entreprises.
3. Cycles d'investissement longs: La recherche d'investisseurs en capital-risque appropriés et la clôture des tours de table peuvent prendre beaucoup de temps et détourner les dirigeants d'autres tâches importantes.
4. Risque d'échec: Si la start-up ne répond pas aux attentes ou échoue, cela peut entraîner une perte d'investissement et une sortie potentielle de l'entreprise.

Crowdinvesting

Le crowdinvesting est une forme de financement dans laquelle un grand nombre de personnes, appelées la foule, investissent de petites sommes d'argent dans une entreprise. En retour, les investisseurs reçoivent des actions de l'entreprise ou une part des bénéfices futurs de la start-up. Ce type de financement est souvent réalisé par l'intermédiaire de plateformes en ligne qui permettent aux entreprises d'atteindre une large base d'investisseurs.

AVANTAGES:
1. L'accès au capital: Le crowdinvesting permet aux jeunes entreprises de lever des fonds auprès d'un grand nombre d'investisseurs sans avoir à se limiter à un nombre restreint de capital-risqueurs ou de business angels.
2. Études de marché et engagement des clients: En faisant appel à un large éventail d'investisseurs, les startups peuvent obtenir un retour d'information précieux et fidéliser leurs clients potentiels.
3. Moins de dilution: Par rapport au capital-risque ou aux fonds propres provenant d'investisseurs individuels, les fondateurs conservent souvent un plus grand contrôle sur leur entreprise en donnant de petites participations à de nombreux investisseurs.
4. Publicité: L'investissement participatif peut également contribuer à accroître la notoriété de la startup, car les tours d'investissement sont souvent couverts par les médias et les réseaux sociaux.

DÉSAVANTAGES:
1. Temps et coûts élevés:
Mener une campagne de crowdinvesting demande du temps, des ressources et souvent des frais de plateforme élevés.
2. Obligations envers les investisseurs: Les startups financées par le crowdinvesting ont des obligations légales et éthiques à l'égard de leurs investisseurs, ce qui peut entraîner un surcroît d'administration et de communication.
3. Risque d'échec: Si la startup ne rencontre pas le succès escompté, les investisseurs risquent de perdre de l'argent, ce qui peut nuire à la réputation de l'entreprise.
4. Absence d'expertise ou de réseaux: Contrairement aux investisseurs en capital-risque, les investisseurs de masse n'offrent souvent pas d'expertise ou de soutien supplémentaire à la startup.

Business Angels

Les business angels sont des personnes fortunées qui investissent leur propre capital dans de jeunes entreprises à forte croissance. Outre le soutien financier, les business angels apportent souvent à l'entreprise une expérience précieuse, des connaissances spécifiques au secteur et des contacts. Ils agissent en tant qu'investisseurs privés et participent activement au développement de la start-up.

AVANTAGES:
1. Soutien financier: Les Business Angels peuvent investir des sommes importantes pour aider les jeunes entreprises à mettre en œuvre et à développer leurs idées commerciales.
2. Expérience et savoir-faire: Les Business Angels apportent souvent une expérience et une expertise précieuses à la start-up, qui peuvent s'avérer inestimables pour les fondateurs.
3. Réseaux et partenariats: Les contacts des Business Angels peuvent aider les jeunes entreprises à accéder à des réseaux industriels pertinents et à des collaborateurs potentiels.
4. Flexibilité: Par rapport à d'autres options de financement, les investisseurs providentiels peuvent souvent prendre des dispositions plus souples et avoir des conditions de remboursement moins strict

DÉSAVANTAGES:
1. Dilution des actions: En contrepartie de leur investissement, les business angels reçoivent souvent des parts de l'entreprise, ce qui peut entraîner une perte de contrôle pour les fondateurs.
2. Injection limitée de capitaux: Parce qu'ils sont des investisseurs individuels, les Business Angels ne peuvent pas investir à la même échelle que les sociétés de capital-risque.
3. Dépendance à l'égard des investisseurs individuels: Les startups qui dépendent fortement d'un ou de quelques Business Angels peuvent courir un risque accru si l'investisseur retire son soutien.
4. Des intérêts divergents: Les intérêts des Business Angels peuvent évoluer au fil du temps, ce qui entraîne des désaccords et des conflits, en particulier lorsqu'il s'agit de prendre des décisions stratégiques.

Accélérateur

Un accélérateur est un programme spécialisé ou un incubateur qui vise à soutenir les jeunes entreprises à un stade précoce de leur croissance et à accélérer leur développement. Les programmes d'accélération offrent aux jeunes entreprises sélectionnées un financement, un mentorat, des ressources, des réseaux et un soutien renforcé pour les aider à construire leur modèle d'entreprise et à augmenter leurs chances de réussite.

AVANTAGES:
1.Soutien intensif: Les startups bénéficient d'un soutien dévoué et professionnel de la part de mentors, d'experts du secteur et de fondateurs expérimentés, ce qui accélère le processus d'apprentissage.
2. Accès aux ressources: Les accélérateurs fournissent souvent aux jeunes entreprises des ressources telles que des bureaux, des technologies, des services et des financements qui ne seraient pas disponibles autrement.
3. Possibilités de mise en réseau: Les participants ont la possibilité de nouer des liens précieux avec des investisseurs, des clients, des partenaires commerciaux et d'autres startups qui peuvent contribuer à la croissance de l'entreprise.
4. Sensibilisation et crédibilité: La participation à un programme d'accélération renommé peut renforcer l'image et la crédibilité de la startup auprès d'investisseurs et de clients potentiels.

DÉSAVANTAGES:
1. Engagement en termes de temps:
Les programmes d'accélération exigent des fondateurs qu'ils consacrent beaucoup de temps à leur projet, ce qui peut peser sur les ressources et la gestion de la startup.
2. Frais de participation: Les jeunes entreprises doivent souvent renoncer à des actions de la société ou à une part des bénéfices futurs en échange de leur participation au programme.
3. Compétition: La participation à un programme d'accélérateur est souvent compétitive et tous les candidats ne sont pas acceptés.
4. Secteurs d'activité ciblés: Certains accélérateurs sont spécialisés dans certains secteurs ou certaines technologies, et ne conviennent pas forcément aux start-ups qui ne relèvent pas de ces domaines.

Incubateur

Un incubateur est une organisation ou une institution qui soutient les start-ups et les entrepreneurs dans les premières phases de leur développement. Les incubateurs fournissent une série de ressources telles que des espaces de bureaux, du mentorat, des formations, des infrastructures techniques et des réseaux pour aider les start-ups à développer leurs idées commerciales, à valider leur modèle d'entreprise et à accélérer leur croissance.

AVANTAGES:
1. Infrastructures et ressources:
Les startups ont accès à des bureaux, des espaces de travail, des technologies et d'autres ressources qui les aident à gérer leur entreprise de manière plus efficace.
2. Mentorat et conseils: Les incubateurs offrent le soutien de mentors et d'experts expérimentés qui peuvent fournir un retour d'information précieux et des conseils d'experts aux fondateurs.
3. Possibilités de mise en réseau et de collaboration: Les startups ont la possibilité de nouer des contacts avec d'autres startups, des investisseurs, des clients potentiels et des partenaires commerciaux, ce qui peut contribuer à la croissance et au développement de l'entreprise.
4. L'accent mis sur le développement: Les incubateurs permettent aux fondateurs de se concentrer sur le développement de leur produit ou service, tandis que les questions organisationnelles et administratives sont prises en charge par l'organisation de l'incubateur.

DÉSAVANTAGES:
1. Frais de participation:
Les jeunes entreprises doivent souvent renoncer à des actions de la société ou à une part des bénéfices futurs en échange de leur participation au programme de l'incubateur.
2. Engagement en termes de temps: La participation à un programme d'incubation exige un engagement en termes de temps, ce qui peut peser sur les ressources et la gestion de la jeune entreprise.
3. Durée de séjour limitée: La plupart des incubateurs ont une durée de soutien limitée pour les jeunes entreprises, ce qui signifie qu'elles doivent trouver leurs propres ressources après la fin du programme.
4. Concurrence: L'entrée dans un incubateur est souvent compétitive et tous les candidats ne sont pas acceptés.

Financer une start-up grâce aux programmes de financement

Le financement de la création d'entreprise peut être obtenu par le biais de programmes de soutien proposés par les gouvernements, les institutions publiques ou les organisations privées. Ces programmes offrent un soutien financier, souvent sous la forme de subventions ou de prêts à faible taux d'intérêt, ainsi que des conseils et des ressources pour aider les jeunes entreprises à croître et à se développer.

AVANTAGES:
1. Soutien financier:
Les programmes de subventions constituent une source de financement supplémentaire pour les entreprises en phase de démarrage, sans qu'elles aient à céder des fonds propres ou à s'endetter.
2. Réduction de la charge financière: Les subventions ou les prêts accordés dans le cadre de programmes de financement peuvent réduire la charge financière qui pèse sur les entreprises en phase de démarrage, en particulier dans les premières phases de leur développement.
3. Accès aux ressources et aux conseils: Outre le soutien financier, les programmes de financement donnent souvent accès à des ressources, à un encadrement et à des conseils qui peuvent aider les jeunes entreprises à développer leur modèle d'entreprise.

DÉSAVANTAGES:
1. Concurrence:
Les programmes de financement sont souvent compétitifs et tous les candidats ne sont pas acceptés.
2. Soutien temporaire: Le financement des programmes de soutien est souvent limité dans le temps et les start-ups doivent trouver d'autres sources de financement lorsque le financement prend fin.
3. Flexibilité limitée: Les programmes de financement peuvent imposer des conditions et des restrictions à l'utilisation des fonds, ce qui peut limiter la flexibilité des entreprises.
4. Processus de candidature complexe: La demande de programmes de financement peut être un processus long et complexe qui nécessite des ressources administratives.

Conclusion

Le choix du bon type de financement de la création d'entreprise dépend des besoins, des objectifs et de la tolérance au risque de chacun. Chaque option de financement présente des avantages et des inconvénients qu'il convient de peser soigneusement afin de trouver le scénario de financement optimal pour la start-up. Quelle que soit la source de financement choisie, il est important que les jeunes entreprises aient une stratégie commerciale claire et un plan de financement réaliste pour maximiser leurs chances de réussite.

FAQ

Comment financer une start-up ?

l existe de nombreuses façons de financer une start-up. Les méthodes traditionnelles telles que les prêts bancaires et les investisseurs sont disponibles, mais les approches modernes telles que le crowdfunding et le capital-risque gagnent également en importance. Le choix de la bonne source de financement dépend de la situation individuelle de la start-up et nécessite une recherche et une planification minutieuses.

Quelles sont les banques qui financent les start-ups ?

Les entreprises en phase de démarrage peuvent obtenir un financement auprès de différents types de banques et d'institutions financières. Les banques commerciales traditionnelles comme HSBC, Barclays et Santander proposent souvent des prêts commerciaux et des lignes de crédit pour les entreprises en phase de démarrage. En outre, les banques de développement, les sociétés de capital-risque, les investisseurs providentiels et les plateformes de crowdfunding sont d'autres sources cruciales de financement pour les jeunes entreprises, chacune ayant son approche unique pour soutenir les efforts entrepreneuriaux.

Combien de fonds propres pour une startup ?

Déterminer le montant des fonds propres à attribuer à une startup est une décision cruciale qui peut avoir un impact sur l'avenir de l'entreprise. La répartition des fonds propres dépend de plusieurs facteurs, notamment le niveau de financement requis, le stade de la startup, les contributions des fondateurs et la valeur perçue de l'entreprise. Les fondateurs négocient souvent avec les investisseurs pour trouver un équilibre entre l'obtention des fonds nécessaires et le maintien d'une participation et d'un contrôle suffisants pour encourager la croissance et la réussite.

Ne ratez pas ces articles de blog Wunderlabel:

Qu'est-ce qu'une startup ?

Avez-vous ce qu'il faut pour créer votre entreprise ?

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER WUNDERLABEL POUR NE PLUS RIEN RATER!


Vous ne voulez plus rater aucun tutoriel, conseil ni inspiration? Alors abonnez-vous à notre newsletter et profitez de toutes nos promotions en avant-première!